Présentation de l’interface Clustaar : outil d’analyse sémantique SEO

Par 20 juillet 2016Clustaar

Certains articles précédents traitant de l’étude de mots clés ont mentionné notre outil Clustaar. Développé en interne depuis un an, il est l’un des supports de l’analyse de positionnement des sites internet de nos clients.

Basé sur les résultats de principaux moteurs de recherche, Clustaar analyse et agrège automatiquement ces données. Il en résulte une visualisation rapide du positionnement d’un site internet par rapport à ses concurrents vis à vis de certains mots clés ou groupe de mots clés.

Import des données

Import des recherches

La première étape consiste à obtenir les mots clefs intéressants pour votre site internet.

On peut ensuite ajouter à ceux-ci les mots clefs de vos concurrents. Rajouter les mots clefs des concurrents permettra à Clustaar de vous indiquer les requêtes tapées par les utilisateurs dans les moteurs de recherches pour lesquelles votre site n’apparaît pas forcément dans les résultats.

L’import de ces mots clefs prends la forme d’un envoie de fichier CSV formaté de la manière suivante :
mot clef ; volume de recherche

Exemple :

keyword;volume
ordinateur portable i7;880
pc samsung;1900
pc portable windows 7;2400

Le volume de recherche représente le nombre de fois que ce mot clef a été cherché dans le moteur de recherche sur une période donnée. Cette donnée, bien qu’optionnelle, permet de pondérer les mots clefs.

Ainsi Clustaar sera plus à même de recommander les mots clefs sur lesquels votre site devrait se positionner en mettant une plus forte priorité sur les mots clefs les plus souvent recherchés sur internet.

Import des résultats des moteurs de recherche

Cette seconde étape consiste à donner à Clustaar les informations nécessaires pour qu’il puisse savoir sur quelle base analyser les mots clefs renseignés dans l’étape précédente. Il faut ici renseigner le moteur de recherche à utiliser ainsi que la région dans la quelle on souhaite positionner son site internet. Si par exemple on souhaite positionner un site français sur Google on choisira Google et France.

Clustaar va ensuite se charger d’importer les résultats de recherche pour chaque mot clef et rendre disponible des graphiques résultant de l’analyse des données qu’il aura traité.

import-serps

Consultation des résultats

Keyword coverage

Ce graphique représente la proportion pour laquelle votre site possède des résultats de recherche.

Par exemple pour l’analyse ci-dessous, le site www.cdiscount.com possède une couverture de 45 % des mots clefs analysés. C’est à dire que sur l’ensemble des mots clefs importés à l’étape 1, le site www.cdiscount.com a été présent dans 45 % des cas sur la première page de résultat de Google.

On peut aussi voir que dans 38 % des cas les résultats se trouvaient dans les 3 premières positions (couleur bleu foncé).

keyword_coverage

Share of visibility

Ce terme permet de représenter la proportion statistique des clics, pour une recherche, qu’un site va obtenir par rapport à ses concurrents.

Dans l’exemple ci-dessous, Clustaar estime que le site www.cdiscount.com obtient 10 % des clics pour l’ensemble des mots clefs analysés. Et 8,5 % de ces clics proviendront de résultats placés dans les 3 premières positions.

share_of_visibility

Shared keyword coverage

Représenté sous la forme d’un diagramme de Venn, cette analyse permet de comparer le volume de mots clefs que certains sites ont en communs.

L’exemple ci-dessous montre que www.cdiscount.com possède plus de mots clefs que www.amazon.fr et www.rueducommerce.fr (une analyse avec d’autres mots clefs donnera des proportions différentes et www.amazon.fr aura peut-être un volume beaucoup plus important). Et que www.cdiscount.com et www.rueducommerce.fr possèdent plus de mots clés en commun que www.amazon.fr et www.rueducommerce.fr.

shared_keyword_coverage

Ranking performance

Ce graphique représente le nombre de fois qu’un site a été positionné en 1ère, 2nde, 3ème, etc. position par Google lors de l’analyse des mots clefs par Clustaar.

Ainsi pour l’exemple ci-dessous, www.cdiscount.com a obtenu 2690 résultats en première place puis 800 en seconde position dans les résultats de Google.
Son concurrent www.amazon.fr quant à lui dispose de 850 résultats en première position et 800 en seconde position.

ranking_performance

Category coverage

Dans l’exemple ci-dessous nous avons créé une catégorie manuelle nommée « Smartphones » contenant 4 clusters « Samsung », « iPhones » « Sony Xperia » et « Alcatel ». Chacun de ces clusters correspond à un regroupement de mots clefs. Par exemple dans le cluster « Samsung » on va retrouver les mots clefs « téléphone samsung », « s4 », « s3 mini » etc.

Le premier graphique nous montre le nombre de mots clefs présents dans chacun des clusters, « Samsung » comporte 233 mots clefs, « iPhones » en compte 190, etc. Le second graphique permet de se rendre compte de la proportion des clusters couverts par les sites internet.

Par exemple pour le cluster « Samsung » 40 % des 233 mots clefs possède un résultat provenant du site www.cdiscount.com contre 15 % pour www.rueducommerce.fr. On peut donc encore améliorer le positionnement de www.cdiscount.com sur les téléphones Samsung en essayant d’améliorer les 140 mots clefs manquant.

category_coverage

Category coverage – share of visibility

Ce graphique permet d’étendre l’analyse proposé par « Category coverage », cette fois-ci c’est la proportion estimée de clic d’un site par cluster qui est mise en avant.

Ci-dessous on peut voir que dans 6 % des cas d’une recherche d’un mot clef appartenant au cluster iPhones, le site www.cdiscount.com proposera un résultat qui engendrera un clic contre 1,5 % pour www.rueducommerce.fr.

category_coverage_sov

Toutes ces analyses permettent ensuite d’orienter nos clients pour améliorer leurs référencement.

On peut ainsi leur indiquer quel contenu de leur site est manquant afin d’augmenter leur visibilité dans un moteur de recherche ou encore repérer si un concurrent est mieux placé dans certains domaines.

Clustaar est en cours de refonte et une ouverture en beta externe est envisagée pour Septembre. Nous vous tiendrons informés !